Blogia
ACCENT AIGÜ

Civilisation

Problemes de couple?

¡¡Envíeme mi regalo, rápido!!
Odio el spam tanto como usted. Sus datos no serán ni cedidos ni vendidos a un tercero bajo ninguna circunstancia. Son y permanecerán confidenciales.

 

 

 

www.jegardemoncouple.com

L’Amour est un sentiment universel, comme j’ai déjà indiqué dans d’autres billets.

Il y a aussi beaucoup de sortes d’amour. Celui dont je vais parler est normalement réservé aux adultes et adolescents. Amour est synonyme de bonheur, mais quelquefois il devient  souffrance. Afin que cela n’arrive, il faut déceler les signes du changement. Ce n’est pas toujours facile. C’est pourquoi il faut toujours être en alerte. Et sans brusquer l’autre, sans le mettre en garde, le mettre contre, essayer de trouver la solution au problème qui se déclenche.

 

 Si vous voulez vraiment garder votre couple, j’aimerais vous aider  à réfléchir sur la question; c’est pourquoi je vous laisse regarder ce petit film  ci-dessous qui vous permettra de voir aussi 4 vidéos gratuites traitant de ce sujet.

 

 

Elles sont en français, c’est encore une occasion de se faire l’oreille et de pratiquer la langue de Molière.

Dites-moi, dans les commentaires ci-dessous (cherchez bien c'est tout petit), ce qu’elles vous ont semblé. En toute confiance.

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres

La Saint Georges et la tradition du livre et de la rose.

La Saint Georges et la tradition du livre et de la rose.

Nous sommes le 23 avril: C’est le jour de la Saint Georges, célébré depuis longtemps en Catalogne (région située au Nord-Est de l’Espagne) et dans la Communauté Valencienne au sud de la région antérieure.

Notamment dans le ville d’Alcoy c’est une grande fête locale, celle de la Reconquête du pays entre les mains des Arabes de la part des Chrétiens (fête des "Moros y Cristianos" d’intérêt touristique international), grâce à l’intervention du Saint !!

Mais, de plus, c’est la Journée Mondiale du Livre. Partout dans le monde occidental, on célèbre cet événement en faisant  du livre l’acte central de tout un tas d’activités: conférences, promotion de "best sellers",  éditions spéciales, cadeaux etc... Mais dans la zone méditerranéenne citée plus haut, "Sant Jordi" (en catalan) est associé également à une jolie tradition: celle d’offrir une rose (rouge habituellement) accompagnée d’un livre.

C’est l’occasion d’offrir à maman ce livre de recettes qui lui tient à coeur ou d’acheter ce roman à la mode pour mon ami, ou encore les toutes dernières techniques de bricolage pour mon grand-père et les contes classiques d’Andersen pour ma petite fille.

Bref, les marchands de fleurs et de livres y trouvent leur part et la société se laisse séduire, malgré la crise économique qui sévit. Tout le monde est content, même si les premiers se plaignent de la baisse des achats par rapport aux années précédentes. 

C’est vrai que nous devrions tous lire davantage, que ce soit des e-books ou des livres en papier, mais moi je vote pour que cette alliance livre-fleur continue; ainsi, même si le livre-papier venait à disparaître un jour et que l’odeur du papier et de l’encre s’envolaient vers les étoiles, il nous resterait au moins l’odeur des roses.

 

Si cet article vous a plu, faites-le moi savoir. Sinon, qu’est-ce que vous aimeriez voir publié dans ce blog? Dites-le moi aussi dans la case des commentaires. C'est une petite case, tout en bas, mais elle existe. Merci d’avance.

Les mystères d'une bactérie assassine!

Les mystères d'une bactérie assassine!

Le mystère de la bactérie tueuse…

Le mot du jour : bactérie

 

Dans les tomates ou la viande que tu manges, il y a des bactéries. Ces organismes microscopiques sont inoffensifs. Certains t’aident même à digérer les aliments. Mais, récemment, une forme dangereuse et très rare de bactérie est apparue, l’Escherichia coli (E. coli) entéro-hémorragique. Depuis le mois de mai, la bactérie tueuse a déjà contaminé plus de 2 000 personnes en Europe et tué 22 personnes, dont 21 en Allemagne. Les scientifiques mènent l’enquête et s’interrogent sur l’origine de cette bactérie.

L’@ctu du jour :

D’où vient cette bactérie tueuse ?

La plupart des bactéries qui se trouvent dans ton corps proviennent des aliments que tu manges. Mais l’origine de l’Escherichia coli entéro-hémorragique (voir dico du jour) est un mystère. Pour  trouver où se cache la bactérie, les scientifiques mènent une véritable enquête. Tous les jours, ils prélèvent des échantillons d’aliments dans les réfrigérateurs des personnes malades et sur les marchés. Ils font des analyses pour vérifier si oui ou non ces produits sont contaminés par la bactérie. C’est pour cela qu’au début, on a pensé que leconcombre était à l’origine de l’infection, car toutes les personnes malades en avaient mangé. Les analyses effectuées sur ce légume ont prouvé qu’il n’était pas porteur de cettebactérie.

La piste des germes de soja

Après le concombre, la piste des germes de soja a été évoquée le week-end dernier. Les chercheurs ont pensé que cette bactérie pouvait provenir de germes de soja fabriqués dans une usine allemande. Malheureusement, après analyse, ces germes ne sont pas à l’origine de l’infection qui demeure un mystère. Les recherches continuent.

Peut-on manger des légumes ?

En France,  pour l’instant, il n’y a aucune contre-indication à la consommation de légumes crus, a assuré le gouvernement. De plus, on peut se remettre de cette infection très vite si l’on consulte rapidement un médecin (voir mot du jour). Alors, aucune raison de ne plus manger de légumes. En revanche, il faut bien les nettoyer ou bien les éplucher. Et si tu les manges cuits, c’est encore mieux, car cette bactérie ne résiste pas à la cuisson !

Le mot du jour :

Une bactérie est un organisme microscopique formé d’une seule cellule.

Clique ici, pour voir à quoi ressemble une cellule.

Les bactéries sont présentes partout : dans le sol, dans l’eau, et même dans ton corps. Elles se multiplient très vite et sont très résistantes, même à des températures extrêmement basses et extrêmement élevées. La plupart des bactéries sont inoffensives, mais certaines peuvent être dangereuses et porteuses de maladies. C’est le cas de l’Escherichia coli entéro-hémorragique, qui s’attaque au système digestif et provoque des saignements. Les premiers signes sont des maux de ventre, des vomissements et des diarrhées.

Le dico du jour :

Entéro-hémorragique : en terme médical, « entéro » signifie « intestin », et « hémorragique » « qui saigne ».

Le quiz du jour :

Dans quel pays a été découverte la bactérie tueuse ?
- Espagne.
- Italie.
- Allemagne.

À quelle partie du corps s’attaque-t-elle ?
- À la tête.
- Au système digestif.
- À la peau.

Comment cette bactérie contamine-t-elle les personnes ?
- En mangeant des aliments contaminés.
- En touchant des aliments contaminés.
- En regardant des aliments contaminés

La légende de Dame Carcas.

La légende de Dame Carcas.

Voici un article intéressant sur l’origine du nom de la ville de Carcassonne.

Tu pourras l’écouter et le lire en même temps. Cela te servira de compréhension orale et écrite. Puis, je te propose un exercice de compréhension écrite à la fin. Tu pourras tester tes connaissances ainsi.

 

La légende de DAME CARCAS.

Avez-vous entendu parler de la Cité de Carcassonne, dans le sud de la France? Eh bien, voici l’origine possible du nom donné à cette ville.

Au VIIIº siècle, une dame sarrasine, Dame Carcas, a défendu pendant cinq ans son château assiégé par Charlemagne. La faim et le temps lui ont fait perdre ses soldats.

Intelligente, elle décide de construire des hommes de paille, les poste sur la muraille armés de leurs arcs et arbalètes.

Sans réserve de nourriture, à la limite de la résistance, elle lance le dernier gros cochon par dessus les murailles, pour faire croire aux ennemis qu’ils pouvaient encore attendre très longtemps. Charlemagne et ses soldats voyant cela, décident d’abandonner. Dame Carcas observe la manoeuvre et fait sonner les cloches pour rappeler Charlemagne. Un fidèle serviteur lui dit: "Sire, Dame Carcas sonne!".

La paix est signée, la ville est libérée et a gagné le nom de CARCASSONNE.

 

Impressionisme

Impressionisme

Le mot du jour : « impressionnisme »

Le mot « impressionnisme » vient du mot « impressionner », qui veut dire « affecter quelqu'un d'une vive impression ». L'impressionnisme, c'est un courant artistique, dont Claude Monet est le chef de file.

Pour l'anecdote, l'impressionnisme naquit en 1874, quand le photographe Nadar permit à un groupe de peintres - Monet en faisait partie - d'exposer leurs toiles. Parmi les 165 œuvres exposées, huit étaient de Monet, notamment celle intitulée « Impression, au soleil levant ».

Quand le journaliste critique Louis Leroy vit cette œuvre, il écrivit dans son journal : « Que représente cette toile ? "Impression, au soleil levant", Impression, j'en étais sûr. Je me disais, aussi, puisque je suis impressionné, il doit y avoir de l'impression là-dedans. » Il intitula son article « L'exposition des impressionnistes ».

Ce terme resta au groupe, qui, jusqu'alors, n'avait pas eu le droit d'exposer. Il faut dire que leur style et leur technique - peindre un motif à l'aide de petites taches de couleur - tranchaient, comparés aux peintres de l'époque, qui étaient beaucoup plus classiques !

-----

Du côté de l'@ctu :

« La couleur est mon obsession quotidienne, ma joie et mon tourment », ces mots proviennent de la bouche de Claude Monet.

Il est vrai que si tu as la chance de te promener dans les allées du Grand Palais, à Paris, tu ne pourras pas rester indifférent aux couleurs et à la lumière qui émanent des œuvres de cet artiste français considéré comme « un dieu vivant » à l'étranger !

Ces tableaux sont impressionnants, parce qu'ils nous bouleversent, nous troublent, nous émeuvent ou nous étonnent. Les milliers de touches de couleur, qui servent à composer un motif, une nature morte ou un paysage, que ce soit dans les « Nymphéas » ou dans d'autres peintures (Monet en a peint quelque 2 000), sont des trésors de lumière, justement. Il faut regarder un tableau de Monet de loin, puis s'avancer petit à petit pour percevoir ces touches subtiles.

Cette rétrospective (170 œuvres provenant de 70 musées à travers le monde) retrace toute la carrière du peintre, des débuts des années 1860 jusqu'aux derniers tableaux liés au cycle des « Nymphéas ».

« Ces paysages d'eau et de reflets sont devenus une obsession », écrira Monet en 1908. Une obsession dont on ne se lasse pas. Cette magnifique exposition est là pour nous le rappeler.

-----

Les liens du jour :

La vie de Claude Monet

Voir les œuvres de Claude Monet

Le site de l'exposition Claude Monet au Grand Palais

-----

La question du jour :

Quelle est l'œuvre qui a donné son nom à l'impressionnisme ?

- « Impression, au soleil levant »

- « Les lilas, impression fleurie »

- « Impression, déjeuner sur l'herbe »

le 24 septembre 2010

Bénédicte Boucays

Quelquefois, le vilaines bestioles peuvent être utiles.

Quelquefois, le vilaines bestioles peuvent être utiles.

Des antibiotiques à base de cafard

Le mot du jour : « antibiotique »

Les cafards, futurs remèdes ? C'est en tout cas ce que révèle une étude publiée par une équipe de chercheurs britanniques. Ces insectes regorgeraient de substances qui pourraient être utilisées pour fabriquer des antibiotiques super résistants !

 

Rien de mieux qu'un petit cafard pour soigner une petite angine ou un staphylocoque doré ! Cet insecte qui vit dans les poubelles et dans la saleté pourrait être utilisé dans la fabrication de nouveaux antibiotiques. Un super héros du médicament, en somme !

Une équipe de chercheurs de l'université de Nottingham a identifié neuf molécules, dans les tissus nerveux et le cerveau de cafards mais aussi de sauterelles. Ces substances pourraient être efficaces pour lutter contre des infections résistantes à d'autres antibiotiques.

D'après Simon Lee, l'un des chercheurs britanniques, cette découverte n'est pas surprenante. Ces insectes vivent dans de tellesconditions de saleté que les bactéries prolifèrent autour d'eux. Il est donc normal qu'ils aient développé des trucs à eux pour s'en protéger.

Après la pénicilline, l'un des antibiotiques les plus connus, qui provient de la culture de champignons, ou encore le miel qui contient un antibiotique naturel, maintenant, place aux cafards ! Une découverte qui pourrait mettre fin au vilain coup de cafard.

-----

Le mot du jour : « antibiotique »

Le mot « antibiotique » est formé du préfixe « anti », qui veut dire « contre », et du mot grec « bôtikos », qui signifie « qui concerne la vie ». Un antibiotique, c'est un médicament qui lutte contre les infections, en détruisant les bactéries ou en les empêchant de se développer dans l'organisme. Ce médicament est généralement fabriqué à partir de substances naturelles ou synthétiques. C'est le docteurAlexander Flemming (1881-1955) qui découvrit, en 1928,  le premier antibiotique : la pénicilline. Depuis, les antibiotiques ont permis de sauver des millions de vies !

 

La question du jour :

Contre quels organismes vivants les antibiotiques luttent-ils ?

- Les bactéries

- Les virus

- Les globules bleus

-----

 

le 09 septembre 2010

Bénédicte Boucays


¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres

En solidaridad con Aminetu

Carta de Escritores españoles en solidaridad con Aminetu Haidar en huelga de hambre en el aeropuerto de Lanzarote, porque quiere protestar por su situación personal: una situación injusta a todas luces y de la que es víctima inocente debido a la connivencia (o intereses personales) del gobierno de España y del gobierno marroquí al que aquel no quiere molestar tomando partido. Lavarse las manos como Pilatos nunca ha sido una solución honrosa. Pero además, hacerlo a sabiendas de que es una injusta situación es una cobardía intolerable que puede costarle caro al gobierno.

Los escritores saharauis y españoles queremos manifestar nuestro apoyo y solidaridad con Aminetu Haidar, actualmente en huelga de hambre en el aeropuerto de Lanzarote.  

 

Creemos que el papel jugado por España es inadmisible, al aceptar el encargo de Marruecos para que Aminetu entrase en nuestro territorio sin pasaporte, colocándola en una situación por la que no puede regresar a su casa, en El Aaiún, Sáhara Occidental.

 

Queremos manifestar nuestra admiración por la figura de Aminetu Haidar, que pese a haber pasado cuatro años en cárceles marroquíes, volvió a su patria sabiendo que iba a ser nuevamente detenida, lo que sucedió hace cuatro años. Tras su detención fue golpeada y torturada y no recibió asistencia médica durante meses. Por su incansable y su pacífica lucha por los Derechos Humanos, ha recibido durante este tiempo numerosos premios, como el “Juan María Bandrés” y el “Robert Kennedy”.

 

Ahora, consciente del peligro que corre, Aminetu reclama a través de su huelga de hambre su derecho a residir en su patria sin aceptar que el Sáhara Occidental sea Marruecos, que es lo mismo que mantiene la ONU a través de numerosísimas resoluciones desde 1976.

 

Nuestro gobierno, que colabora en frentes económicos, sociales y culturales con Marruecos, debe exigir de este país que cumpla sus obligaciones en el respeto a los derechos humanos, entre los que figura destacadamente el de residencia.

 

En consecuencia, pedimos al gobierno de España que haga todo lo necesario para que Marruecos acepte su regreso a su patria sin represalias y sin aceptar recortes en sus derechos, en cumplimiento de los compromisos adquiridos libre y repetidamente por el Parlamento de España, en apoyo al derecho a la autodeterminación de los saharauis.

 

Hacemos notar que la vida de Aminetu corre verdadero peligro si nuestro gobierno no actúa en justicia, deshaciendo su error inicial de aceptar la irregular maniobra de Marruecos.

 

Fdo:

Gonzalo Moure

Ricardo Gómez

Ali Salem Iselmu

El pájaro que trae la buena suerte.

Esta película y la siguiente demuestran lo grande que puede ser un libro... un tesoro en el desierto. Y que con tesón y empeño, se consigue que los montes se aplanen.

Y ahora, un poema de Gonzalo Moure Trenor.             

 

El ángel de la hammada. Casi una blasfemia.

El ángel de la hammada

descansa a esta hora larga.

Nada se mueve en el laberinto 

de adobe, duermen los niños

en los pliegues de la mehlfa,

hierven las piedras 

entre la arena.

 

El ángel de la hammada

afloja la garra de la condena,

contempla a sus presos

y siente pena.

Por el niño que hierve

bajo las moscas.

Por la mujer que llora

la fiebre de la carne

de su carne.

Por el soldado que carga

su fusil con balas vacías.

Por el maestro que enseña

con lápices rotos.

 

El ángel de la hammada

ya se despereza, aleja

la compasión como a las moscas.

Afila el cuchillo,

aviva los hornos bajo la arena,

seca los pozos con aliento de fuego.

 

Termina la siesta,

el anciano mumura

una plegaria, ruega a los cielos

que venga pronto y les ayude…

El ángel de la hammada.

Un pájaro muy especial... El Bubisher

El artículo que voy a escribir no tiene nada que ver con el Francés. Ni con los alumnos ni con las clases. Pero sí constituye una noticia digna de elogio y un ejemplo a imitar. Por eso la incluyo aquí.

Llevar un poco de alegría a los niños del Sahara Occidental que viven en condiciones tan adversas no tiene precio. LLevarles un tesoro tan grande como un libro.. el mejor juguete que se le pueda ofrecer a un niño es una iniciativa digna de encomio. Ojalá cunda el ejemplo del "Bibliobubisher" y podamos paliar el sufrimiento de todos esos niños que viven en campos de refugiados. Ojalá no existan los campos de refugiados. Ojalà no hubiera guerras. Ojalá los pueblos pudieran entenderse mejor.

Hoy he descubierto a un escritor español que se dedica a hacer literatura para niños y jóvenes. Es un escritor comprometido, solidario. Es un escritor que escribe desde el corazón y que sabe llegar con la poesía de sus textos a grandes y chicos. Es además un gran comunicador que dedica parte de su tiempo a dar conferencias en los colegios, institutos y universidades para transmitir a los jóvenes el amor por la literatura. Es además, uno de los impulsores de este proyecto solidario. Es Gonzalo Moure Trenor. Un paisano nuestro. Un valenciano que vive en Asturias, un ciudadano del mundo.

Me gustaría que vosotros también lo conociérais. Vale la pena. Y si la suerte nos sonríe, quizá podamos conocerlo personalmente, aquí, en Alicante, en nuestro Instituto "Gran Vía". Por ahora, no os puedo decir nada más.

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres

Emma Bovary

Al hilo de alguna búsqueda de material para mis clases, me he encontrado con el trailer de la película de Claude Chabrol basada en la novela de Gustave Flaubert que lleva por título Madame Bovary, con Isabelle Huppert como protagonista en el papel de Emma Bovary, . Y como me encanta esta actriz, me encanta Claude Chabrol y me parece que la novela más conocida de Flaubert, que tanto revuelo causó en 1875 cuando se publicó por "inmoral" es de rabiosa actualidad, no me resisto a publicarlo aquí para ver si a algunos les pica la curiosidad y se deciden a leerla (y a ver la película también). Espero que os guste.

Poème.

Poème.

Je suis venu chercher du travail

J’espère qu’il y en aura.

Je suis venu de mon lointain

Pays, pour travailler chez vous.

 

J’ai laissé ma mère, mes amis

Au pays de tout là-bas

Et j’espère les retrouver tous

en vie.

 

Le jour de mon départ,

Ma pauvre mère était désolée

En me voyant partir, je lui ai dit

Qu’un jour, je reviendrais

Mettre fin à sa misère.

 

Regardez-moi, je suis fatigué

d’aller par les chemins, voici

des jours que je n’ai rien mangé.

Auriez-vous un peu de pain,

Mon pantalon est tout déchiré,

Mais je n’en ai pas d’autre.

Ne criez pas, ce n’est pas un scandale,

Je suis seulement pauvre.

 

Je suis venu chercher du travail,

J’espère qu’il y en aura.

Je suis venu de mon lointain pays

Pour travailler chez vous.

Poème écrit par Abdulaye de la classe de "3º de E.S.O." del Instituto Gran Vía de Alicante",  le 23.10.2009

 

Note de l’auteur: Ce poème est dédié à tous les élèves qui font du français avec Palmira. Ce que j’ai à dire, c’est  qu’il faut bien travailler, car seul le travail paie dans la vie.

 

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres