Blogia
ACCENT AIGÜ

C’est Napoléon qui crée le baccalauréat devenu aujourd’hui l’épreuve incontour- nable de tous nos lycéens. Napoléon travaille en effet sur l’organisation générale d’une université impériale, tirant les lycées vers le haut et leur donnant une unité de programmes.

Le 17 mars 1808, un décret organique rétablit les universités de l’Ancien Régime que la Révolution avait supprimées (facultés de Théologie, de Droit et de Médecine) et crée deux facultés nouvelles (Lettres et Sciences).

Il restaure la « maîtrise ès arts » qu’il nomme « baccalauréat » et qu’il définit comme le premier grade universitaire (jusqu’aux années 1960, l’examen se déroule d’ailleurs dans des locaux des facultés et est jugé par des universitaires).

D’une trentaine de bacheliers par an dans les années qui suivaient sa création à plus de 600 000 aujourd’hui, l’examen est passé du statut d’un parchemin qui ne servait pas à grand monde à celui de fourches caudines au passage obligé : qui ose avouer, dans les jeunes générations, qu’il n’a pas le bac ?

Le baccalauréat

 

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres
¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres

0 comentarios

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres