Blogia
ACCENT AIGÜ

Poème.

Poème.

Je suis venu chercher du travail

J’espère qu’il y en aura.

Je suis venu de mon lointain

Pays, pour travailler chez vous.

 

J’ai laissé ma mère, mes amis

Au pays de tout là-bas

Et j’espère les retrouver tous

en vie.

 

Le jour de mon départ,

Ma pauvre mère était désolée

En me voyant partir, je lui ai dit

Qu’un jour, je reviendrais

Mettre fin à sa misère.

 

Regardez-moi, je suis fatigué

d’aller par les chemins, voici

des jours que je n’ai rien mangé.

Auriez-vous un peu de pain,

Mon pantalon est tout déchiré,

Mais je n’en ai pas d’autre.

Ne criez pas, ce n’est pas un scandale,

Je suis seulement pauvre.

 

Je suis venu chercher du travail,

J’espère qu’il y en aura.

Je suis venu de mon lointain pays

Pour travailler chez vous.

Poème écrit par Abdulaye de la classe de "3º de E.S.O." del Instituto Gran Vía de Alicante",  le 23.10.2009

 

Note de l’auteur: Ce poème est dédié à tous les élèves qui font du français avec Palmira. Ce que j’ai à dire, c’est  qu’il faut bien travailler, car seul le travail paie dans la vie.

 

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres
¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres

3 comentarios

mamadou -

Me ha gustado mucho tu poema ,escribe otro (y aprende español ademas de francés.

BILAL -

merci abdolai.es muy chuli tu poema.

Palmira -

Merci Abdoulaye pour ton poème. Je suis sûre que tu vas triompher dans la vie car tu es intelligent et travailleur. La preuve, c'est qu'en trois mois tu parles déjà assez bien l'Espagnol.
¡¡¡El futuro te pertenece, muchacho!! (le futur t'appartient, mon garçon).
¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres